Imprimer
Recommander à
Page d'accueil > informations récentes
 
Briefing du Ministère des Affaires étrangères pour la presse chinoise et étrangère sur la participation du Premier Ministre Wen Jiabao à la Réunion de haut niveau sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement et au débat général de la 65e session de l'Assemblée générale des Nations Unies

2010/09/14


Le 14 septembre 2010, au briefing du Ministère des Affaires étrangères (MAE) présidé par le Directeur général adjoint de l'Information du MAE Tian Qi, le Ministre Assistant des Affaires étrangères Liu Zhenmin, le Ministre de la Santé Chen Zhu et le Vice-Ministre du Commerce Yi Xiaozhun ont présenté, à quelque cent journalistes chinois et étrangers, le contexte, le contenu essentiel et la portée significative du prochain déplacement du Premier Ministre Wen Jiabao du 21 au 23 septembre à New York pour la Réunion de haut niveau sur les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) et le débat général de la 65e session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Selon Liu Zhenmin, avec ce second déplacement au siège des Nations Unies du Premier Ministre Wen Jiabao après celui de 2008, la Chine est représentée pour trois ans consécutifs par un de ses plus hauts dirigeants aux réunions des Nations Unies. Le monde d'aujourd'hui continue à connaître des changements profonds et complexes. La multipolarisation et la mondialisation économique gagnent en profondeur. La paix, le développement et la coopération s'affirment davantage comme le courant de notre époque et l'aspiration ardante de tous les pays du monde. L'économie mondiale se redresse peu à peu. Mais la reprise reste fragile et inégale. Le problème de déséquilibre en matière de développement reste toujours grave. De grands défis planétaires demeurent préoccupants, tels que le changement climatique, la sécurité énergétique et la sécurité de la santé publique. Avec les crises régionales qui se succèdent et les conflits locaux qui surgissent de temps à autre, les défis sécuritaires deviennent toujours plus complexes et diversifiées. Le monde est encore confronté à une série de nouveaux difficultés et défis pour la paix et le développement. En plus, en ce 10e anniversaire des OMD, à côté des progrès enregistrés dans leur application par les différents pays, de multiples défis restent à surmonter pour leur réalisation à la date prévue à l'échelle mondiale. Les pays en développement attendent que la communauté internationale s'investisse davantage dans le développement et approfondisse la coopération pour atteindre les OMD à l'échéance fixée et que l'ONU joue un plus grand rôle à cet égard.

Toujours selon Liu Zhenmin, le Premier Ministre Wen Jiabao aura un programme très chargé et très riche à New York, avec quelque 20 rencontres bilatérales ou multilatérales dont notamment : participation et invervention à la Réunion de haut niveau sur les OMD pour présenter les progrès et expériences de la Chine en matière de réalisation des OMD, sa contribution à la promotion de la coopération internationale pour le développement ainsi que ses propositions ; participation et intervention au débat général de la 65e session de l'Assemblée générale des Nations Unies pour réaffirmer la ferme détermination de la Chine à poursuivre la réforme et l'ouverture ainsi que la voie de développement pacifique et sa volonté de renforcer sa collaboration avec la communauté internationale pour un développement partagé et gagnant-gagnant ; participation au Sommet du Conseil de Sécurité convoqué à l'initiative de la Turquie, président tournant du Conseil en septembre, pour présenter la vision de la Chine sur la paix dans le monde et la situation sécuritaire internationale actuelle et avancer des propositions pour mieux faire jouer le rôle du Conseil de Sécurité dans le context actuel ; participation au dabat organisé par l'ONUSIDA sur les OMD et le VIH/Sida pour présenter les efforts et les réalisations du gouvernement chinois dans la lutte contre le VIH/Sida et faire des propositions sur une coopération internationale renforcée pour la prochaine étape en la matière ; rencontres avec des dirigeants étrangers et le Secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. En outre, le Premier Ministre Wen assistera à une rencontre avec des associations américaines amies, accordera des interviews à de grands médias américains, rencontrera des responsables de médias sinophones américains et de médias de Hong Kong et de Macao ainsi que des représentants de la communauté chinoise aux Etats-Unis.

Avant de terminer, Liu Zhenmin a souligné qu'en tant que membre responsable de l'ONU, la Chine a depuis toujours pris une part active aux travaux des Nations Unies dans divers domaines et soutenu par des actions concrètes le rôle central de l'ONU dans les affaires internationales. Selon lui, la participation du Premier Ministre Wen aux réunions des Nations Unies illustre parfaitement l'importance et le soutien que la Chine accorde à l'ONU. La Chine espère que ces réunions contribueront à renforcer l'autorité et le rôle de l'ONU, à faire peser davantage l'ONU dans la préservation de la paix mondiale, la promotion du développement commun et de la coopération internationale, et à attirer davantage l'attention de la communauté internationale sur la question du développement pour donner un nouvel élan à la réalisation des OMD dans les délais prévus. La Chine attend d'intensifier son dialogue et sa coopération avec différents pays du monde pour œuvrer ensemble à l'avènement d'un monde harmonieux de paix durable et de prospérité partagée.

Chen Zhu a présenté des informations sur le contexte du débat sur les OMD et le VIH/sida et la mise en œuvre par la Chine des OMD liés à la santé. Selon lui, ledit débat, tenus sous légide de l'ONUSIDA, est organisé conjointement par la Chine, le Nigeria et l'Afrique du Sud. Le débat a quatre objectifs : premièrement, promouvoir la réalisation de l'objectif mondial d'un «accès universel» aux services de prévention, de traitement et d'accompagnement du VIH/SIDA et associer la lutte contre le VIH/Sida et la réalisation de tous les OMD dans leur ensemble ; deuxièmement, montrer la détermination des pays en développement à relever les défis du VIH/Sida et à réaliser les OMD ; troisièmement, appeler les pays en développement à renforcer la coopération Sud-Sud et à s'entraider face aux défis ; quatrièmement, appeler les pays développés et la communauté internationale à tenir leurs engagements politiques et à aider les pays en développement à atteindre les OMD liés à la santé.

Selon Chen Zhu, trois OMD sont liés à la santé : réduire la mortalité infantile, améliorer la santé maternelle et combattre le VIH/Sida, le paludisme et d'autres maladies. La Chine a atteint le premier objectif avant l'échéance et serait en mesure d'atteindre le deuxième dans les délais prévus. A l'heure actuelle, la propagation rapide du VIH/Sida est pratiquement jugulée dans le pays. La Chine est confiante quant à la réalisation de l'objectif lié au VIH/Sida d'ici 2015. Sur d'autres plans, la Chine a mis en œuvre sur l'ensemble du pays la stratégie DOTS contre la tuberculose et a élaboré le Plan d'action pour l'élimination du paludisme en Chine (2010-2020) qui prévoit l'élimination du paludisme avant 2020.

   

Yi Xiaozhun, de sa part, a donné des informations sur les efforts faits par la Chine pour aider et soutenir les autres pays en développement dans la réalisation des OMD. Il a rappelé qu'à la Réunion de haut niveau des Nations Unies sur les OMD de septembre 2008, le Premier Ministre Wen avait fait un exposé global sur les résultats obtenus par la Chine dans la réduction de la pauvreté et sa contribution à la lutte mondiale contre la pauvreté et à la coopération Sud-Sud, et annoncé à cette occasion six mesures d'aide aux autres pays en développement à mettre en œuvre sur cinq ans. Selon Yi Xiaozhun, ces mesures sont actuellement en bonne voie d'exécution et ont donné les premiers résultats dans de nombreux pays bénéficiaires. Ces mesures, ayant contribué au développement socio-économique local et à la réalisation des OMD, sont généralement bien accueilles par les pays concernés et unanimement saluées par la communauté internationale. Le gouvernement chinois, en étroites consultations et coopération avec les pays concernés, continuera à mettre en œuvre les engagements pris et veillera à assurer l'efficacité de son aide. L'année 2010 marque le soixantenaire de l'aide extérieure chinoise. A cette occasion, le gouvernement chinois a fait un bilan global des réalisations historiques des 60 dernières années et identifié les principes qui caractérisenet le modèle d'aide extérieure à la chinoise, à savoir : « se traiter sur la base du respect mutuel et de l'égalité, rechercher le développement commun dans l'esprit de bénéfice mutuel, honorer ses engagements pris dans la mesure de ses capacités, et veiller à l'efficacité de l'aide en diversifiant ses modes ». L'aide extérieure de la Chine s'inscrit dans le cadre de la coopération Sud-Sud et participe de la solidarité entre les pays en développement. Le gouvernement chinois, sur la base des expériences acquises et en fonction des besoins sur le terrain, continuera à aider les autres pays en développement à faire face au changement climatique, à renforcer le développement et la formation des ressources humaines, à développer les services médicaux et de santé, et à réaliser un développement durable de l'agriculture. Il poursuivra l'annulation de dettes publiques sans intérêt de ces pays. Tout cela pour appuyer le développement accéléré de ces pays et favoriser la réalisation des OMD.

Yi Xiaozhun a souligné que la Chine reste un pays en développement et que le développement représente toujours pour elle une tâche ardue de longue haleine. Bien qu'elle ne soit pas riche et malgré les multiples goulots d'étranglement entravant son propre développement, la Chine travaille activement pour honorer ses engagements pris dans la Déclaration du Millénaire, assumer ses responsabilités internationales, promouvoir la coopération Sud-Sud et aider autant que possible les autres pays en développement, en particulier les pays les moins avancés.

Les ministres ont ensuite répondu aux questions des journalistes.


 Imprimer Recommander à