Wang Yi : la Chine a créé cinq « premières » dans la lutte mondiale contre la pandémie de COVID-19
2021/09/14

Le 14 septembre 2021, heure locale, le Conseiller d'État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi et le Ministre singapourien des Affaires étrangères Vivian Balakrishnan ont rencontré ensemble la presse à Singapour. Un journaliste a posé la question suivante : depuis l'apparition de la pandémie de COVID-19, la Chine et la communauté internationale se sont entraidées mutuellement et ont surmonté ensemble les difficultés, apportant une contribution à la lutte solidaire mondiale contre l'épidémie. La coopération antiépidémique sino-singapourienne en a été un exemple. Qu'est-ce que la Chine a fait concrètement pour le monde, en particulier les pays de la région, en termes de lutte contre le virus ?

Wang Yi : La Chine est toujours d'avis que l'épidémie ne connaît pas de frontière et que le virus est un ennemi commun de l'humanité. Face à cette « guerre sans fumée », la Chine s'est hissée toujours à la hauteur de ses responsabilités, et a engagé une coopération tous azimuts avec la communauté internationale, en créant « cinq premières ».

Premièrement, la Chine a été le premier pays à partager des informations épidémiques et à échanger des expériences antiépidémiques avec toutes les parties. La Chine, en adoptant toujours une attitude ouverte, transparente et responsable, a informé sans tarder l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) et les pays concernés de l'épidémie, a publié dans les plus brefs délais la séquence génétique du virus et a partagé ses expériences pratiques en matière de prévention et de contrôle de la COVID-19. En se basant sur des données précises fournies par la Chine, Singapour a rapidement développé des kits de détection du virus. De nombreux patients ont été traités efficacement en temps voulu sur la base de protocoles de diagnostic et de traitement présentés par la Chine.

Deuxièmement, la Chine a été le premier pays à fournir de grandes quantités de matériel antiépidémique à divers pays. Face à la propagation de l'épidémie, la Chine a lancé la plus grande campagne humanitaire mondiale d'urgence depuis la fondation de la République populaire de Chine en 1949. Jusqu'au début septembre, la Chine a déjà fourni à plus de 200 pays et régions des masques, des combinaisons de protection, des kits de dépistage et d'autres matériels, et a facilité leurs achats de produits antiépidémiques, plus précisément, plus de 320 milliards de masques, 3,9 milliards de combinaisons de protection et 5,6 milliards de kits de dépistage au total selon les statistiques disponibles. Nous avons également fait tout notre possible pour fournir des matières premières du matériel antiépidémique au monde, en particulier les pays voisins, et avons aidé à construire un grand nombre de laboratoires de dépistage du virus. Tout cela a fourni une garantie pour la lutte antiépidémique régionale et mondiale et a renforcé la confiance à cet égard.

Troisièmement, la Chine a été le premier pays à fournir une aide en vaccins à grande échelle aux pays en développement. La Chine a déjà fourni plus de 1,1 milliard de doses de vaccins et de solutions concentrées à plus de 100 pays et à la facilité COVAX. Elle envisage de fournir 2 milliards de doses de vaccins d'ici la fin de l'année, ce qui est dans la mesure de ses capacités. La partie chinoise a également construit ou est en train de construire des bases d'embouteillage de solutions concentrées de vaccins dans 15 pays pour créer des centres locaux de production de vaccins. La Chine a mis en œuvre par des actions concrètes l'engagement solennel du Président Xi Jinping de faire des vaccins un bien public mondial et a particulièrement apporté une contribution importante à l'accessibilité et à l'abordabilité des vaccins dans les pays en développement. La Chine a également lancé la coopération « Amis du vaccin China-ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est) » et a fourni un total de 360 millions de doses de divers vaccins aux pays de l'ASEAN. À l'heure qu'il est, des millions de vaccins chinois sont acheminés vers les pays de l'ASEAN par divers moyens de transport.

Quatrièmement, la Chine a été le premier pays à envoyer des équipes d'experts médicaux à l'étranger. La Chine a déjà envoyé 37 groupes d'experts médicaux antiépidémiques à 34 pays répartis sur tous les continents du monde, principalement des pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine. Les experts chinois ont engagé des échanges approfondis et une coopération étroite avec des experts locaux, et certains d'experts chinois ont pris une part directe au diagnostic et au traitement de première ligne, devenant des « anges en blanc » qui ont sauvé des vies ensemble.

Cinquièmement, la Chine a été le premier pays à proposer la construction d'une communauté de santé pour tous. Le Président Xi Jinping a avancé cette initiative majeure en mars 2020, indiquant l'orientation de la participation de la Chine à la coopération mondiale antiépidémique et dégageant un consensus de la communauté internationale pour lutter solidairement contre la COVID-19. La Chine a lancé l'initiative du partenariat sur la coopération en matière de vaccins dans le cadre de l'Initiative « la Ceinture et la Route », à laquelle ont participé 31 pays, dont les 10 pays de l'ASEAN. La Chine a également tenu le Forum international sur la coopération en matière de vaccins contre la COVID-19 pour promouvoir la mise en place d'un mécanisme de coopération entre la communauté internationale et les entreprises de vaccins et contribuer à la distribution équitable des vaccins dans le monde entier. Ces propositions, initiatives et actions concrètes de la Chine ont été appréciées et répondues par toutes les parties, jetant ainsi une bonne base pour la construction d'une communauté de santé pour tous.

La Chine n'a aucune intention géostratégique et aucun calcul d'intérêt économique dans la coopération antiépidémique internationale et ne l'assortit d'aucune condition politique. À l'heure actuelle, la pandémie est encore loin d'être terminée dans le monde. La Chine restera attachée aux valeurs communes de l'humanité et à l'aspiration à la concorde du monde, pratiquera le concept de coopération de sincérité, de résultats réels, d'amitié et de bonne foi avec les pays en développement et celui d'amitié, de sincérité, de réciprocité et d'inclusivité avec les pays voisins, et continuera de contribuer dans la mesure de ses capacités à la lutte antiépidémique mondiale et à la réalisation d'une reprise économique durable.

EMBASSY OF THE PEOPLE'S REPUBLIC OF CHINA IN SWITZERLAND ALL RIGHTS RESERVED

http://www.china-embassy.ch