Yang Jiechi rencontre le Conseiller à la Sécurité nationale du Président des États-Unis Jake Sullivan
2021/10/07

Le 6 octobre 2021, heure locale, Yang Jiechi, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et Directeur du Bureau de la Commission des Affaires étrangères du Comité central du PCC, a rencontré le Conseiller à la Sécurité nationale du Président des États-Unis Jake Sullivan à Zurich, en Suisse. Les deux parties ont eu un échange de vues ample, franc et approfondi sur les relations sino-américaines et des questions internationales et régionales d'intérêt commun. La réunion a été constructive et propice à l'amélioration de la compréhension mutuelle. Les deux parties ont convenu de prendre des actions pour mettre en œuvre l'esprit de l'entretien téléphonique entre les deux Chefs d'État du 10 septembre, de renforcer les échanges stratégiques, de gérer adéquatement les divergences, d'éviter la confrontation et les conflits, de rechercher des avantages mutuels et des résultats gagnant-gagnant, et de travailler ensemble pour remettre les relations sino-américaines sur la bonne voie du développement sain et régulier.

Yang Jiechi a indiqué que la bonne gestion ou non par la Chine et les États-Unis de leurs relations mettait en jeu les intérêts fondamentaux des deux pays et des deux peuples ainsi que l'avenir et le destin du monde. Une coopération entre la Chine et les États-Unis profitera aux deux pays et au monde, tandis qu'une confrontation entre eux nuira gravement aux deux pays et au monde. La partie américaine doit avoir une compréhension profonde de la nature mutuellement bénéfique et gagnant-gagnant des relations entre les deux pays, et une compréhension correcte des politiques intérieures et étrangères de la Chine ainsi que de ses intentions stratégiques. La Chine s'oppose à la définition des relations sino-américaines comme étant « concurrentielles ».

Yang Jiechi a déclaré que la Chine attachait de l'importance aux remarques positives récemment faites par le Président Joe Biden sur les relations sino-américaines, et qu'elle avait noté que la partie américaine, comme elle l'avait déclaré, n'avait pas l'intention de contenir le développement de la Chine et ne cherchait pas à engager une « nouvelle guerre froide ». Il a dit espérer que la partie américaine adoptera une politique rationnelle et pragmatique à l'égard de la Chine, et qu'elle suivra ensemble avec la partie chinoise, tout en respectant les intérêts vitaux et les préoccupations majeures de part et d'autre, la voie du respect mutuel, de la coexistence pacifique et de la coopération gagnant-gagnant entre la Chine et les États-Unis.

Yang Jiechi a présenté la position solennelle de la Chine sur les questions liées à Taiwan, à Hong Kong, au Xinjiang, au Tibet et aux droits de l'homme, ainsi que sur les questions maritimes, demandant aux États-Unis de respecter scrupuleusement la souveraineté, la sécurité et les intérêts de développement de la Chine, et de cesser d'utiliser ces questions pour s'ingérer dans les affaires intérieures de la Chine.

La partie américaine a exprimé son adhésion au principe d'une seule Chine.

Les deux parties ont également échangé leurs vues sur le changement climatique et des questions régionales d'intérêt commun.

Les deux parties ont convenu de maintenir des dialogues et échanges réguliers sur des questions importantes.

EMBASSY OF THE PEOPLE'S REPUBLIC OF CHINA IN SWITZERLAND ALL RIGHTS RESERVED

http://www.china-embassy.ch