Wang Yi participe à la réception commémorant le 30e anniversaire de l'établissement des relations de dialogue Chine-ASEAN et y prononce un discours
2021/10/08

Le 8 octobre 2021, le Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi a participé à la réception commémorant le 30e anniversaire de l’établissement des relations de dialogue Chine-ASEAN (Association des nations de l’Asie du Sud-Est) et y a prononcé un discours.

Wang Yi a rappelé que depuis l’établissement des relations de dialogue entre la Chine et l’ASEAN en 1991, les deux parties avaient tracé une voie marquée par la solidarité, l’engagement et la coopération mutuellement bénéfique. La Chine et l’ASEAN sont l’une pour l’autre le plus grand partenaire commercial, le partenaire de coopération le plus dynamique et le partenaire stratégique le plus riche en implications, apportant d’énormes intérêts aux 2 milliards d’habitants des 11 pays et une contribution majeure à la paix, à la stabilité, au développement et à la prospérité dans la région voire dans le monde entier.

Wang Yi a indiqué qu’au cours des 30 dernières années, la Chine et l’ASEAN avaient fait rayonner une approche d’entente aux caractéristiques asiatiques pour maintenir ensemble le bon voisinage et l’amitié, qu’elles avaient poursuivi le concept de coopération marqué par le bénéfice mutuel et le gagnant-gagnant pour construire ensemble le développement et la prospérité, qu’elles avaient adhéré à l’esprit de partenariat marqué par le partage des heurs et malheurs pour relever ensemble les difficultés et les défis, qu’elles s’étaient attachées aux liens culturels et humains que sont l’apprentissage réciproque et l’inspiration mutuelle pour promouvoir ensemble la compréhension mutuelle des peuples, et qu’elles avaient établi une structure régionale marquée par l’ouverture et l’inclusion pour défendre ensemble la justice internationale.

Wang Yi a dit que « 30 ans, c’est l’âge adulte ». C’est l’âge marqué par l’autonomie, la maturité, la sérénité et la détermination. En cette période clé et charnière, les deux parties doivent chérir encore davantage les expériences précieuses accumulées au cours des 30 ans écoulés, l’amitié cultivée avec beaucoup de soins et la paix et le développement durement acquis, maintenir fermement le bon cap pour le développement, libérer davantage le potentiel de coopération, nouer un partenariat stratégique de niveau plus élevé, construire une communauté d’avenir partagé encore plus solide et créer un environnement stratégique plus favorable au développement respectif ainsi qu’à la paix et à la prospérité durables de la région. Wang Yi a avancé une proposition en six points.

Premièrement, dessiner le plan grandiose pour la coopération et promouvoir l’amélioration de la qualité et la montée en gamme des relations entre les deux parties. Nous devons suivre l’orientation donnée par les hauts dirigeants, approfondir la communication stratégique et la confiance politique mutuelle, dessiner un nouveau plan et ériger un nouveau repère pour le développement à long terme des relations entre les deux parties.

Deuxièmement, guider le courant de développement et créer de nouveaux pôles de croissance pour la coopération pragmatique. Nous devons renforcer la synergie des stratégies de développement, mener une coopération de qualité dans le cadre de l’Initiative « la Ceinture et la Route », favoriser l’entrée en vigueur et la mise en œuvre rapides de l’Accord de partenariat économique régional global (RCEP) et accélérer la reprise de l’économie régionale. Nous devons explorer énergiquement les secteurs émergents tels que l’économie numérique, l’innovation scientifique et technologique et l’économie bleue et encourager la transition verte et le développement durable de la région.

Troisièmement, améliorer le bien-être de la population et assurer le partage des dividendes de coopération par les peuples. La Chine continuera de fournir de son mieux des vaccins anti-COVID-19 et d’autres matériels antiépidémiques aux pays de l’ASEAN, soutiendra la construction d’un centre régional de production et de distribution de vaccins, et améliorera ensemble avec les pays de l’ASEAN le niveau de coopération en matière de santé publique pour garantir la santé et la sécurité des peuples de la région. Les deux parties sont appelées à intensifier leur coopération dans des domaines tels que la réduction de la pauvreté, la prévention et la réduction des catastrophes naturelles et le développement social, et à marcher ensemble vers la prospérité commune à une échelle plus large.

Quatrièmement, transmettre l’amitié perpétuelle et consolider le pilier des échanges sociaux, humains et culturels. Il faut mettre en valeur le rôle du Fonds de coopération Chine-ASEAN et celui de l’Association Chine-ASEAN, renforcer davantage la coopération sur la culture, le tourisme, les jeunes, les médias et les think tanks, et raffermir l’adhésion populaire au développement des relations entre les deux parties.

Cinquièmement, porter le regard sur la perspective de paix et défendre la stabilité durable dans la région de la Mer de Chine méridionale. Il faut mettre en œuvre intégralement et efficacement la Déclaration sur la conduite des Parties en Mer de Chine méridionale, poursuivre le principe de gestion et de contrôle adéquats des divergences et des différends à travers le dialogue et les consultations par les parties prenantes directes, accélérer les consultations sur le « Code de conduite en Mer de Chine méridionale (COC) », procéder de manière stable à la coopération pragmatique sur les affaires maritimes, et s’efforcer de faire de la Mer de Chine méridionale une mer de paix, d’amitié et de coopération.

Sixièmement, suivre la tendance générale du monde et apporter de l’énergie positive à la gouvernance mondiale. Il faut porter haut levé l’étendard de paix, de développement et de coopération, concrétiser activement l’Initiative pour le Développement Mondial et participer ensemble à la gouvernance mondiale. Nous devons pratiquer ensemble le véritable multilatéralisme et le régionalisme ouvert, nous opposer à l’unilatéralisme et au protectionnisme, et rejeter la mentalité de la guerre froide et le jeu à somme nulle. Nous devons préserver les droits et intérêts légitimes des peuples des pays en développement et du monde entier et promouvoir le développement de l’ordre international dans un sens plus juste et plus raisonnable.

Wang Yi a souligné qu’en envisageant l’avenir, la Chine et l’ASEAN devraient continuer de fédérer les esprits et de conjuguer leurs efforts et avancer côte à côte afin de bâtir ensemble un avenir meilleur pour les relations Chine-ASEAN.

Pehin Dato Rahmani, Président tournant du Comité de l’ASEAN à Beijing et Ambassadeur du Brunéi Darussalam en Chine, a déclaré qu’au cours des 30 dernières années, la confiance mutuelle stratégique entre l’ASEAN et la Chine s’était renforcée chaque jour davantage et leur coopération mutuellement bénéfique n’avait cessé de s’étendre. La relation ASEAN-Chine est devenue la relation la plus stratégique et la plus intégrale entre l’ASEAN et ses partenaires de dialogue, maintenant toujours une dynamique de développement positive. L’ASEAN salue hautement le fait que la Chine est le premier des partenaires de l’ASEAN à adhérer au Traité d’amitié et de coopération en Asie du Sud-Est, à établir un partenariat stratégique, à signer un accord de libre-échange avec l’ASEAN et à ratifier le RCEP. L’ASEAN remercie la Chine d’avoir soutenu le rôle central de l’ASEAN, d’avoir lutté conjointement contre la pandémie de COVID-19 avec les pays de l’ASEAN et de leur avoir fourni une aide désintéressée. Les consultations sur le COC ont continué de progresser, ce qui a renforcé la compréhension réciproque et la confiance mutuelle entre les deux parties. L’ASEAN a plein de confiance dans l’avenir de ses relations avec la Chine et espère approfondir le partenariat stratégique ASEAN-Chine et renforcer la synergie entre leurs stratégies de développement en vue d’apporter des bénéfices mutuels aux peuples des deux parties et de contribuer davantage à la paix, la stabilité et la prospérité de la région.

Lors de la réception, Wang Yi, Gu Xiulian, ancienne Vice-Présidente du Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale et Présidente de l’Association Chine-ASEAN, et l’Ambassadeur Pehin Dato Rahmani ont conjointement dévoilé l’enveloppe commémorative célébrant le 30e anniversaire de l’établissement des relations de dialogue Chine-ASEAN.

Avant la réception, Wang Yi a rencontré collectivement les missions diplomatiques des dix pays de l’ASEAN accréditées en Chine.

Organisée par l’Association du peuple chinois pour l’amitié avec l’étranger (CPAFFC), la réception commémorant le 30e anniversaire de l’établissement des relations de dialogue Chine-ASEAN a réuni des envoyés diplomatiques des pays de l’ASEAN en Chine, des responsables des ministères et commissions chinois, ainsi que des experts et des chercheurs.

EMBASSY OF THE PEOPLE'S REPUBLIC OF CHINA IN SWITZERLAND ALL RIGHTS RESERVED

http://www.china-embassy.ch