Xi Jinping participe à la cérémonie d'ouverture de la deuxième Conférence mondiale des Nations Unies sur le transport durable et y prononce un discours
2021/10/14

Le soir du 14 octobre 2021, le Président Xi Jinping a participé, par liaison vidéo, à la cérémonie d'ouverture de la deuxième Conférence mondiale des Nations Unies sur le transport durable et y a prononcé un discours intitulé Rester connecté avec le monde, s'adapter au courant de l'époque et avancer à grandes enjambées sur la voie du développement durable.

Xi Jinping a indiqué que le transport est l'artère de l'économie et un lien entre les civilisations. Le transport, sous les formes de caravanes de chameaux et de voiliers sur l'ancienne Route de la Soie, de navires contre vents et marées à l'ère des grandes découvertes et des réseaux de transport qui mènent à toutes les directions dans l'époque moderne, a favorisé l'intégration économique et les échanges humains et culturels, transformant le monde en un « village planétaire » étroitement relié. Actuellement, les impacts entremêlés des changements majeurs et une pandémie jamais vus dans un siècle posent de graves défis au développement de l'économie mondiale et à l'amélioration du bien-être social. Nous devons suivre la tendance générale du développement mondial, promouvoir la coopération mondiale en matière de transport et écrire un nouveau chapitre marqué par l'interconnexion des infrastructures, la fluidité du commerce et des investissements ainsi que les échanges et la communication entre les civilisations.

Premièrement, nous devons nous attacher à une interaction ouverte et améliorer l'interconnexion. Nous devons favoriser la construction d'une économie mondiale ouverte, rejeter les règles et systèmes discriminatoires ou exclusifs, et faire avancer la mondialisation économique dans un sens plus ouvert, plus inclusif, plus équilibré et bénéfique pour tous. Nous devons renforcer l'interconnexion tant en infrastructures qu'en règlementations et développer l'interconnexion quadridimensionnelle de la terre, de la mer, de l'air et d'Internet.

Deuxièmement, nous devons soutenir le développement commun et promouvoir l'équité et le bénéfice pour tous. Le développement commun de tous les pays représente un véritable développement et la prospérité commune de tous une véritable prospérité. La bonne résolution du développement inégal est la condition préalable pour créer des perspectives encore plus larges pour le développement commun de l'humanité. Nous devons valoriser le rôle moteur du transport et accroître les investissements en la matière dans les régions pauvres, afin que l'économie et le bien-être des peuples des régions pauvres puissent s'améliorer grâce à de meilleurs transports routiers. Nous devons renforcer la coopération Nord-Sud et Sud-Sud et fournir un plus grand soutien à la construction des infrastructures de transport aux pays les moins avancés et aux pays en développement sans littoral, afin de parvenir à une prospérité commune.

Troisièmement, nous devons poursuivre une approche axée sur l'innovation et renforcer le moteur de développement. Nous devons développer vigoureusement le transport intelligent et la logistique intelligente et promouvoir une intégration en profondeur de nouvelles technologies telles que les mégadonnées, Internet, l'intelligence artificielle et la chaîne de blocs avec le secteur du transport, afin de faciliter la mobilité humaine et la circulation des marchandises.

Quatrièmement, nous devons accorder la priorité à l'écologie et réaliser un développement vert et sobre en carbone. Établir un système économique marqué par un développement vert et sobre en carbone et promouvoir la transition verte sur tous les plans du développement économique et social constituent le moyen durable pour parvenir à un développement durable. Nous devons accélérer le rythme pour favoriser un transport vert et à faible émission de carbone, intensifier la construction des infrastructures vertes, promouvoir les équipements de transport à énergies renouvelables ainsi que ceux qui sont intelligents, numériques et légers, et encourager les déplacements verts pour réaliser un transport plus écologique et à plus faible émission de carbone.

Cinquièmement, nous devons défendre le multilatéralisme et perfectionner la gouvernance mondiale. Nous devons suivre le principe de gouvernance mondiale dit d'« amples consultations, contribution conjointe et bénéfices partagés », et mobiliser les ressources du monde entier pour relever les défis mondiaux et promouvoir le développement mondial. Nous devons sauvegarder l'autorité et le statut des Nations Unies et faire progresser intégralement la coopération dans des domaines tels que la réduction de la pauvreté, la santé, le transport, la logistique, et la construction des infrastructures dans le cadre de la mise en œuvre du Programme de développement durable à l'horizon 2030 des Nations Unies. Toutes les parties sont appelées à adhérer activement à l'Initiative pour le Développement Mondial avancée par la partie chinoise.

Xi Jinping a rappelé que depuis la fondation de la Chine nouvelle, plusieurs générations de Chinois s'étaient frayé des chemins à travers les montagnes et avaient posé des ponts sur les rivières, faisant de la Chine un pays doté d'un grand système de transport. Et nous redoublons d'efforts à l'heure actuelle pour construire un pays doté d'un puissant système de transport. À la lumière de la priorité accordée au transport, nous avons construit le plus grand réseau ferroviaire à grande vitesse et le plus grand réseau d'autoroutes du monde ainsi que des groupes de ports de classe mondiale. Nos systèmes de transport aérien et de transport maritime permettent d'arriver à toutes les régions du monde. Prenant l'innovation comme force motrice, nous avons réalisé des percées majeures dans la fabrication d'équipements tels que les trains à grande vitesse et les avions gros porteurs. Nous avons plus de la moitié des véhicules à énergie nouvelle dans le monde. De grands projets de transport tels que le pont Hong Kong-Zhuhai-Macao et l'aéroport international de Beijing Daxing ont été achevés et mis en service. Le transport est devenu un moteur pionnier de la modernisation de la Chine. Restant attachés à la connectivité mondiale, nous sommes devenus l'économie la mieux connectée au réseau maritime mondial et avec le plus grand volume d'échanges de marchandises. Dans le contexte de la pandémie de COVID-19, les trains de fret Chine-Europe et les cargos au long cours font la navette jour et nuit pour maintenir la stabilité des chaînes industrielles et d'approvisionnement mondiales, démontrant le sens des responsabilités de la Chine.

Xi Jinping a souligné que la Chine continuerait de porter haut levé l'étendard du véritable multilatéralisme, de rester connectée avec le monde et de s'adapter au courant de l'époque. De cette façon, nous contribuerons davantage au développement mondial tout en poursuivant notre propre développement. La Chine ne changera pas de cap dans son élaboration d'un nouveau système d'économie ouverte de plus haut niveau, et sa détermination à promouvoir la libéralisation et la facilitation du commerce et des investissements ne s'affaiblira pas. La porte d'ouverture de la Chine ne fera que s'ouvrir davantage et ne sera jamais fermée. La Chine continuera de promouvoir la coopération de qualité dans le cadre de l'Initiative « la Ceinture et la Route », de renforcer l'interconnexion des infrastructures avec les autres pays et de développer à un rythme accéléré la Route de la Soie verte et la Route de la Soie numérique.

Xi Jinping a annoncé que la Chine mettrait en place un centre mondial d'innovation et de connaissances pour le transport durable, afin de contribuer au développement du transport mondial.

Pour terminer, Xi Jinping a appelé à s'unir pour emprunter la bonne voie d'interconnexion et de bénéfices mutuels, à construire ensemble un monde ouvert, inclusif, propre et beau qui bénéficie d'une paix durable, d'une sécurité universelle et d'une prospérité commune, et à construire une communauté d'avenir partagé pour l'humanité.

Ding Xuexiang, Liu He, Cai Qi, Wang Yi et He Lifeng étaient présents à la cérémonie d'ouverture.

La deuxième Conférence mondiale des Nations Unies sur le transport durable se tient en ligne et en présentiel à Beijing du 14 au 16 octobre. Le Président russe Vladimir Poutine, le Président turkmène Gourbangouli Berdimoukhamedov, la Présidente éthiopienne Sahle-Work Zewde, le Président panaméen Laurentino Cortizo, le Premier Ministre néerlandais Mark Rutte, le Secrétaire général de l'ONU António Guterres et d'autres dirigeants ont été invités à prononcer des discours par liaison vidéo. Les représentants de 171 pays ont assisté à la cérémonie d'ouverture.

EMBASSY OF THE PEOPLE'S REPUBLIC OF CHINA IN SWITZERLAND ALL RIGHTS RESERVED

http://www.china-embassy.ch