La Chine publie son premier plan d'action national sur les droits de l'Homme
2009/04/13

Le gouvernement chinois a publié lundi son premier plan d'action national sur les droits de l'Homme, s'engageant à protéger et améliorer davantage les conditions des droits de l'Homme en Chine dans tous les sens du terme.

Le document, intitulé "le Plan d'action national sur les droits de l'Homme (2009-2010)", est publié par l'Office d'information du Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement central). Il a mis en lumière les différents droits de l'Homme qui seraient développés et protégés en moins de 2 ans, depuis le droit au travail jusqu'aux droits des détenus et des handicapés.

La peine de mort doit être "strictement contrôlée et appliquée avec prudence," "des jugements impartiaux" seront garantis pour les plaideurs, et le peuple jouira de plus de droit à l'information et à la participation, a promis le gouvernement.

Plus d'emplois seront créés, le revenu par personne sera augmenté, le réseau de la sécurité sociale sera étendu, les soins médicaux et l'instruction seront plus accessibles et abordables en vue de garantir les droits économiques, sociaux et culturels du peuple chinois.

Le document a également fait bilan des mesures prises par le gouvernement dans le but de "garantir des droits de l'homme durant la reconstruction, après le tremblement de terre désastreux de Wenchuan, au Sichuan (sud-ouest)", le 12 mai 2008, dans lequel environ 87 000 personnes ont été confirmées mortes ou disparues, plus de 370 000 ont été blessées, et au moins 15 millions de personnes ont été obligées de se déplacer.

"La réalisation des droits de l'homme est un idéal que l'homme cherche à attendre depuis bien longtemps. C'est aussi l'objectif de la lutte à long terme du gouvernement et du peuple chinois", selon le document.

Pourtant, le gouvernement a reconnu que " la Chine aurait encore un long chemin à parcourir dans ses efforts pour améliorer sa situation au regard des droits de l'homme", bien que les efforts inlassables aient été déployés afin de faire progresser et de sauvegarder les droits de l'Homme depuis la fondation de la République populaire de Chine en 1949.

Le gouvernement a déclaré que le plan a été élaboré en réponse à la proposition des Nations unies, sur la base des expériences vécues, en vertu de la "particularité et de la réalité de la Chine ", et de l'essentiel de la Déclaration universelle des droits de l'Homme et du Pacte international relatif aux droits civils et politiques.

Suggest To A Friend
  Print