Interview de l'Ambassadeur Lu Shaye par BFMTV
2020/04/21

Le 20 avril, l'Ambassadeur Lu Shaye a été interviewé en direct par BFMTV. Voici la transcription de l’interview :

Q : Bonjour Lu Shaye, vous être Ambassadeur de Chine en France. Merci d’être en direct avec nous, il y a eu beaucoup de rumeurs, Monsieur l’ambassadeur, ces derniers jours sur la Chine, et du laboratoire P4 de Wuhan. Emmanuel Macron a dit dans le Financial Times avant que l’Élysée d’ailleurs modère ses propos qu’« il y avait manifestement des choses qui se sont passées en Chine et qu’on ne sait pas ». Est-ce que la Chine cache des choses?

R : La Chine ne cache rien. Je comprends que le discours du Président Emmanuel Macron a été déformé par les médias, parce que j’ai lu tout le texte de son discours, je ne vois pas qu’il a l’intention d’accuser la Chine. Il veut seulement dire que les systèmes français et chinois sont différents, donc il n’est pas possible de faire la comparaison. Puisqu’il y a des différences entre les différents systèmes, ce qui se passe de l’autre côté, il ne sait pas tout. C’est très normal. Ce qui se passe en France, on ne sait pas tout non plus, n’est-ce pas ?

Q: Est-ce que vous garantissez qu’il n’y a eu aucune fuite, strictement aucune fuite du laboratoire P4 de Wuhan, ni d’ailleurs de l’autre laboratoire qui se trouve à 300 mètres du marché ?

R : Sur ce problème, il faut écouter les scientifiques. C’est un problème scientifique, il faut le laisser aux scientifiques. D’après les scientifiques, s’il y a des fuites de laboratoire, donc il y aura des fuites tant de la Chine, que de la France, et des États-Unis.

Q : Pourquoi dites-vous ça?

R : Oui, c’est la même chose, puisque c’est le processus de la recherche des laboratoires, donc presque tous les laboratoires ont les mêmes règlements de sécurité. Mais pourquoi indiquer seulement la Chine ? Et j’ai lu la déclaration du Palais de l’Élysée, il n’y a aucun problème au niveau du laboratoire P4 à Wuhan.

Q : Donc s’il y a aucun problème du côté du laboratoire P4 de Lyon par exemple, il y en a aucun du côté du P4 de Wuhan, c’est ce que vous voulez dire?

R : Je vous ai dit tout à l’heure, c’est un problème scientifique, il faut le laisser aux scientifiques. Jusqu’à maintenant, ceux qui diffusent ces rumeurs, ce sont tous des journalistes ou des politiciens, mais pas des scientifiques.

Q : Vous avez été convoqué la semaine dernière par Jean-Yves Le Drian, le Ministre français des Affaires étrangères à la suite de vos propos. Vous accusez les Occidentaux de dénigrer injustement la Chine, les Occidentaux qui avaient qualifié le Covid-19 de « grippette ». Y a-t-il une crise entre la Chine et la France ?

R : Il n’y a pas de crise entre la Chine et la France. Les relations bilatérales sont au beau fixe, et les dirigeants de nos deux pays restent en contact permanent.

Q : Est-ce que la Chine va pouvoir répondre à l’immense besoin mondial, et de la France d’ailleurs, des équipements médicaux? Ou est-ce que vous êtes obligés forcément de faire des choix ?

R : La Chine fait de son mieux pour aider les autres pays du monde. Nous avons déjà fourni des équipements médicaux à plus d’une centaine de pays dans le monde. Nous avons envoyé aussi des équipes médicales aux différents pays, y compris des pays européens et des pays africains. Nous ferons de notre mieux.

Q : Merci Monsieur l’Ambassadeur de Chine en France d’avoir été en direct avec nous ce matin dans cette première édition.

R : Je vous en prie.

Suggest To A Friend
  Print