Xi Jinping s'entretient par téléphone avec le Premier Ministre japonais Fumio Kishida
2021/10/08

Le 8 octobre 2021, le Président Xi Jinping a eu un entretien téléphonique avec le Premier Ministre japonais Fumio Kishida.

Citant un adage chinois, « le bon voisinage est le principe que les pays doivent défendre », Xi Jinping a souligné que la Chine et le Japon sont de proches voisins. Maintenir et développer les relations d’amitié et de coopération entre la Chine et le Japon sont conformes aux intérêts fondamentaux des deux pays et de leurs peuples, et sont également propices à la paix, à la stabilité et à la prospérité de l’Asie et même du monde entier. À l’heure actuelle, les relations sino-japonaises voient devant elles à la fois des opportunités et des défis. La Chine apprécie l’importance que le nouveau gouvernement japonais attache au maintien des échanges de haut niveau entre les deux pays, et est prête à travailler avec le Japon pour renforcer le dialogue et la coopération, et promouvoir, à la lumière de l’esprit de prendre l’histoire comme un miroir tout en se tournant vers l’avenir, la construction d’une relation Chine-Japon qui réponde aux exigences de la nouvelle ère. Notant que l’année prochaine marquera le 50e anniversaire de la normalisation des relations diplomatiques entre la Chine et le Japon, Xi Jinping a dit espérer que les deux parties resteront fidèles à leurs engagements initiaux et iront dans le même sens afin de célébrer conjointement ce moment historique important et d’ouvrir de nouvelles perspectives pour le développement des relations bilatérales.

Xi Jinping a indiqué que la Chine et le Japon devraient sérieusement tirer la leçon des relations bilatérales, à la fois dans le sens positif et négatif, respecter scrupuleusement les principes établis dans les quatre documents politiques entre eux et mettre effectivement en œuvre le consensus politique selon lequel la Chine et le Japon doivent être l’un pour l’autre un partenaire et non une menace. Les deux pays doivent également traiter adéquatement les grandes questions sensibles concernant, entre autres, l’histoire et Taiwan, gérer correctement leurs différends et maintenir le bon cap, dans le but de préserver le fondement politique et l’intérêt général des relations bilatérales. Les deux parties doivent aussi renforcer les échanges sur la gouvernance d’État et la coordination en matière de politiques économiques, sauvegarder conjointement un environnement juste et ouvert pour le commerce et les investissements, et parvenir à un niveau plus élevé de complémentarité des atouts réciproques et de coopération mutuellement bénéfique, en vue d’apporter plus d’avantages aux populations des deux pays. Les deux parties sont appelées à pratiquer le véritable multilatéralisme, à faire rayonner, sur la base de leurs intérêts fondamentaux respectifs et des intérêts communs de l’humanité, la sagesse est-asiatique consistant à rechercher l’harmonie dans le respect de la diversité et à œuvrer à la collaboration solidaire. Elles doivent aussi promouvoir activement la coopération régionale, coordonner leur réponse aux défis mondiaux et défendre la paix, la stabilité et le développement dans le monde. Xi Jinping a également félicité le Japon d’avoir organisé avec succès les Jeux Olympiques de Tokyo, et a invité la partie japonaise à participer activement aux Jeux Olympiques d’hiver de Beijing en février 2022.

Fumio Kishida a exprimé ses félicitations pour la Fête nationale de la Chine. Il a déclaré que dans les circonstances internationales et régionales actuelles, les relations entre le Japon et la Chine se trouvaient à l’entrée d’une nouvelle ère. Le Japon est disposé à travailler avec la Chine pour tirer la leçon importante de l’histoire des relations bilatérales, et à profiter de l’occasion offerte par le 50e anniversaire de la normalisation des relations bilatérales l’année prochaine pour déployer des efforts conjoints afin de construire une relation constructive et stable entre le Japon et la Chine qui réponde aux exigences de cette nouvelle ère. Les deux parties doivent gérer leurs différends par le dialogue. La partie japonaise entend travailler avec la Chine pour continuer de renforcer la coopération économique et les échanges entre les peuples, et intensifier les échanges et la coopération sur les questions internationales et régionales majeures telles que la réponse à la COVID-19 et le changement climatique. La partie japonaise souhaite un bon déroulement aux Jeux Olympiques d’hiver de Beijing.

Les deux parties considèrent toutes que cette conversation est très opportune et importante, et se sont mises d’accord de continuer de maintenir l’interaction et les échanges par divers moyens, afin de montrer la direction au bon développement des relations bilatérales.

Recommander à:   
Imprimer