李健大使在中布复交三周年纪念日发表线上直播演讲
2021/05/27

 

2021526日是中国与布基纳法索复交三周年纪念日,驻布基纳法索大使李健在使馆“脸谱”主页发表线上直播演讲《凝聚力量、坚定信心、接续奋斗、共创未来》,全面回顾三年来中布合作成果、展望双边关系发展前景。讲话中法文如下:

 

凝聚力量、坚定信心、接续奋斗、共创未来

——李健大使中布复交三周年纪念日线上直播讲话

2021526

 

各位朋友下午好,很高兴能在中国与布基纳法索复交三周年之际和大家再次见面。

三年前的今天,王毅国务委员兼外长与巴里外长在北京签署中布复交公报。这一天从此载入中非关系史,其所富有的历史意义很快便从两国领导人、两国外长传递到每一名身处中布关系新时代的两国民众中来。我们作为这段重要历史的见证者、亲历者,齐聚在此庆祝这样一个特殊的日子,就是要传承友谊、续写精彩。

我来到布基纳法索工作、生活的这三年里,感受到布国家发展面貌发生了很大的变化。许多城市道路和乡村公路得到翻修或新建,普通老百姓的居住、就医、就学条件等也在一步步地改善,我所接触的当地工人、农民、商贩等各行业劳动者们无不对未来满怀期待、充满干劲。布基纳法索在追求自身发展道路上展现出的智慧、包容、坚韧和蓬勃生机,布人民热爱国家、勤劳勇敢、朴实乐观等优秀品质使我备受鼓舞。

而令我更加高兴和振奋的是,中布合作自始至终与布国家发展的脚步同行,为布实现自身发展目标提供了有力支持。几周前,我的朋友、布基纳法索驻华大使阿达马·孔波雷在接受中国媒体采访时表示,中国在布经济社会发展进程中发挥了重要的建设性作用。

三年来,中布合作在卫生、教育、农业、基础设施等多个领域取得丰硕成果。中方援建的113所小学校舍已经全部竣工并投入使用,国家电视台专门为该项目制作了纪录片并于上周日播出,看到老师在崭新的教室上课、孩子们眼里充满希望,我感到十分欣慰和高兴。中方正在积极协调推进博博迪乌拉索医院项目,力争早日正式开工,为博博市和整个地区经济社会发展做出贡献。中方提供的5331吨紧急人道主义粮食援助即将全部交付。 “智慧布基纳”项目即将开工,建成后将有力改善通信基础设施、提升安全管理能力。此外,双方正就多个领域重大合作项目探讨下一步实施方向。请相信,在帮助布基纳法索实现经济社会发展的进程中,中国绝不会缺席。

三年来,中国援布医疗队、农技组、职教组、小米组兢兢业业、成绩斐然,他们在基层农村和田间地头,用他们的专业技术和努力付出,以最直接的方式诠释两国人民的深厚友谊。20多名来自浙江温州的眼科医生通过两期“光明行”活动,为400多名布白内障患者进行手术治疗,手术成功率百分之百。

三年来,双边贸易水平保持良好发展势头。2020年,中方给予布97%税目输华产品免关税待遇正式落地,为帮助布抵御疫情不利影响、增强市场主体活力提供了新的契机和动力,近一年来中布贸易额达4亿美元,同比增长24.5%,创历史新高。

面对席卷全球的新冠肺炎疫情,两国人民始终保持团结、相互支持。中方从资金、物资、技术、基建等各个方面为布提供力所能及的援助,派遣首批援非抗疫医疗专家组来布,提供各类口罩逾百万只、防护服近万件、检测试剂两万余份,以及上百台呼吸机、制氧机,成千只额温枪等大量布方急需的抗疫物资,紧急实施了雅尔加多医院隔离中心改造以及库杜古医院急诊楼等工程项目。目前看,我们两国境内疫情都得到了显著控制,但是全球抗疫形势仍然十分严峻,新一轮疫情爆发的潜在风险依然存在。因此,我们必须保持定力、着眼长远,继续深化两国卫生健康领域合作,不断提升应对新挑战的软硬件能力。一年多来,两国疾控专家进行了十余场专门视频连线,中国安徽省立医院和布唐加多戈医院正式建立对口医院合作机制,为下一步双方继续深入开展卫生领域经验分享、远程会诊、人才培养、抗疫合作等打下坚实基础。

中布关系既聚焦合作、共谋发展,也传承理念、凝聚共识。今年恰逢中国共产党成立100周年,共产党带领14亿中国人民实现了第一个百年奋斗目标,完成了全面建成小康社会的历史任务,使8亿中国人口彻底摆脱贫困、消除了绝对贫困现象。中国找到了一条符合自身实际、适合国情的发展道路,中国的发展奇迹向全世界、特别是向广大非洲国家证明,一个曾经饱受列强压迫的发展中国家,完全有可能、有希望在保持自身独立性的前提下发展起来,维护自己的主权和尊严,让老百姓过上好日子。达比雷总理前不久在国情咨文讲话中强调,布政府未来五年的重要施政目标之一就是减少贫困。中国有意愿、有经验也有能力帮助布方实现这一目标,创造属于布基纳法索自己的脱贫奇迹。我们也在以实际行动帮助布提升治理能力,探索属于自己的发展道路。三年来,超过800领域专业人士赴华参加培训和研修班,上百名布籍学子通过政府奖学金赴华深造,为布未来国家发展和建设创造潜力、带来动力。疫情背景下,我们正在利用互联网技术,探索开展线上人力资源培训合作的新路径,计划于今年实施覆盖500人次的20多个线上研修班。

中国越发展,世界上支持和平、正义的力量就越强大,也越有能力帮助包括布基纳法索在内的非洲朋友实现共同发展。中国是本月联合国安理会轮值主席国,王毅国务委员兼外长主持安理会会议时曾表示,“中国是非洲国家的好兄弟、好朋友、好伙伴。只要是对非洲国家有利的事情,中国从来不会缺席。只要是对非洲人民有益的工作,中国都会毫不犹豫地去做”。在今年的“非洲日”庆祝活动上,他再次强调,“加强同非洲国家的团结合作,是中国外交不变的优先方向。中非双方在争取国家独立、维护民族尊严的伟大斗争中并肩战斗,在发展经济、改善民生的宏伟征程中结伴同行,在涉及彼此核心利益和重大关切问题上相互支持”。在当前全球疫情和经济形势下,我们也呼吁国际社会继续加大对非投入和支持力度,帮助布基纳法索等非洲国家早日摆脱疫情阴霾、重拾发展前景。

值此中布复交三周年之际,我谨代表中方和使馆全体向所有关心和支持中布关系发展的各界人士表示感谢。中布合作已经开了一个好头,双方政治互信更加坚定,合作成果遍地开花,人民友谊愈发深厚。但和未来无比广阔的合作前景相比,我们还有很长的路要走、还需要接续奋斗。中布关系的第四个年头已经开启,两国都进入了“20212025年”的全新发展阶段。我坚信,随着中布合作的不断深入,我们一定能开启新时代中布关系发展的黄金时期。

谢谢!

 

Unir nos forces, renforcer notre confiance, poursuivre nos efforts et construire ensemble un avenir commun

 

-- Discours en direct de l’Ambassadeur LI Jian à l’occasion du troisième anniversaire du rétablissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Burkina Faso

 

le 26 mai 2021

 

Bonjour chers amis et chers internautes. C’est un grand plaisir de vous rencontrer à l’occasion du troisième anniversaire du rétablissement des relations diplomatiques entre la Chine et le Burkina Faso. Il y a trois ans, jour pour jour, que le Conseiller d’Etat et Ministre des Affaires étrangères chinois S.E.M. WANG Yi et son homologue burkinabè S.E.M. Alpha BARRY ont signé le communiqué conjoint marquant le renouement des relations diplomatiques sino-burkinabè. Depuis lors, cette date est inscrite et gravée dans l’histoire des relations sino-africaines. Sa portée historique a été rapidement relayée du plus haut niveau jusqu’à la base populaire entre nos deux peuples. En tant que témoins de ce moment historique, nous sommes réunis aujourd’hui pour célébrer ce 3e anniversaire et transmettre cette amitié de génération en génération.

 

Cela fait maintenant trois ans que je vis et travaille au Burkina Faso. Ici, c’est comme un grand chantier où tout avance progressivement. De nombreuses routes urbaines et rurales ont été construites ou rénovées. Les conditions de santé et d’éducation se sont améliorées avec de nouveaux hôpitaux et de nouvelles écoles. Les ouvriers, les agriculteurs, les commerçants et d’autres travailleurs que j’ai croisés au Burkina sont tous plein d’espoir et d’énergie quant à leur futur. Je suis très ravi et galvanisé à la fois par la sagesse, la tolérance, la persévérance et le dynamisme du Burkina Faso, avançant sur sa propre voie de développement et par le patriotisme, la bravoure, la diligence et l’optimisme du peuple burkinabè.

 

Ce qui me rend encore plus heureux, c’est que la coopération sino-burkinabè accompagne, tout au long de ce processus, le Burkina Faso et lui a apporté un soutien fort dans la réalisation de ses objectifs de développement national. Ça me touche également de lire l’interview et mon ami et Ambassadeur du Burkina Faso en Chine S.E.M. Adama COMPAORE, qui a fait remarquer que la Chine a joué un rôle important et constructif dans le processus de développement économique et social du Burkina Faso.

 

Au cours des trois dernières années, la coopération sino-burkinabè a engrangé des résultats fructueux dans plusieurs domaines comme la santé, l’éducation, l’agriculture et les infrastructures. Les 113 complexes scolaires, dont la construction a été financée par la Chine, ont été entièrement achevés et sont déjà au service des enseignants et des élèves. La télévision nationale du Burkina a réalisé un documentaire spécialement consacré à ce projet et qui a été diffusé le dimanche dernier. Quand j’ai vu les professeurs dispenser leur cours dans une de ces salles de classe toute neuve et les élèves pleins d’espoir dans leurs yeux, je me suis senti joyeux et rassuré. La partie chinoise est en train de coordonner activement les derniers aspects techniques du projet de construction de l’hôpital de Bobo-Dioulasso afin que les travaux commencent le plus tôt possible. D’ici peu, les 5331 tonnes de riz à titre d’aide alimentaire d’urgence seront officiellement remises à la partie burkinabè dans leur totalité. Quant au projet « Smart Burkina » qui permettra d’améliorer considérablement les infrastructures de communication ainsi que le système de sécurité du pays, nous attendons son démarrage très prochainement. En plus, les deux parties sont en train d’étudier d’autres grands projets à réaliser dans de nombreux domaines. Soyez rassuré que sur le chemin de développement socio-économique du Burkina Faso, la Chine ne manquera jamais d’être présente et d’apporter conséquemment ses soutiens.

 

Au cours des trois dernières années, les différentes missions de la coopération technique chinoises à savoir les missions médicale, agricole, de formation professionnelle et du projet mil, ont travaillé dur jusqu’aux dans les villages et champs lointains du pays. Avec leur expertise et leur abnégation, les médecins et les experts chinois ont montré d’une manière la plus directe l’amitié profonde entre nos deux peuples. Dans le cadre de l’Action de la Lumière, une vingtaine d’ophtalmologues chinois d’un hôpital à Wenzhou sont venus pour réaliser des opérations gratuites d’extraction de la cataracte. Pendant leurs séjours en 2018 et en 2019, plus de 400 burkinabè souffrant de cataracte ont bénéficié d’une opération gratuite avec 100 % de réussite.

 

Au cours des trois dernières années, la coopération commerciale entre les deux pays reste solide et dynamique. En 2020, nous avons officiellement lancé le mécanisme d’exonération des frais de douane pour 97% de produits burkinabè en exportation vers la Chine. Ce mécanisme a pour objectif d’accompagner le Burkina Faso à dynamiser davantage son secteur du commerce et atténuer considérablement les effets de la pandémie sur son économie. Selon les chiffres de 2020, le volume des échanges commerciaux entre la Chine et le Burkina Faso a atteint 400 millions de dollars, soit une augmentation de 24,5% par rapport à l’année précédente et qui marque un nouveau record dans l’histoire.

 

Face à la pandémie de la Covid-19 qui a sévi dans le monde entier, les deux peuples sont restés unis et se sont montrés solidaires. Dès la notification du premier cas confirmé au Burkina Faso, la Chine a fait une grande mobilisation pour mener la lutte contre le virus aux côtés du Burkina Faso. Le gouvernement chinois, les municipalités chinoises, les entreprises chinoises et la diaspora chinoise ont tous témoigné de leurs soutiens au peuple burkinabè soit en matériels, en techniques ou en infrastructures. Nous avons amené par vols spéciaux plus d’un million de masques, d’une dizaine de millier de combinaisons de protection, d’une vingtaine de millier de tests de réactif PCR, d’une centaine de respirateurs et de machines à oxygène, pour soulager les besoins urgents de nos amis burkinabè.  Nous avons également financé les travaux de réhabilitation de deux bâtiments d’isolement au CHU Yalgado Ouédraogo ainsi que le service des urgences du CHR de Koudougou. En avril 2020, le gouvernement chinois a envoyé une équipe de médecins spécialisés dans la lutte contre la Covid-19 pour partager leurs expériences avec leurs collègues burkinabè.

 

A l’heure actuelle, la Covid-19 est bien maitrisée sur le territoire de nos deux pays, mais la situation au niveau mondial reste toujours critique et le risque de rebond de la maladie demeure. Nous devons donc continuer de rester vigilants et solidaires, d’approfondir notre coopération dans le domaine de la santé et d’améliorer sans cesse nos capacités en ressources humaines, en infrastructures et en matériels pour toujours pouvoir relever les défis à long terme.  A cet effet, les spécialistes chinois et burkinabè se sont entretenu une dizaine de fois par vidéoconférence dans le cadre du contrôle et de la prévention de la maladie.  L’Hôpital d’Anhui en Chine et le CHU de Tengandogo au Burkina Faso ont officiellement mis en place un mécanisme de coopération technique à distance. Tout cela jette une base solide pour la poursuite et l’approfondissement de la coopération bilatérale dans le domaine de la santé pour mieux lutter contre notre ennemi commun.

 

Chers amis,

Les relations sino-burkinabè se focalisent non seulement sur la coopération économique mais également sur les stratégies de développement de nos deux pays. Cette année marque aussi le centenaire de la fondation du Parti communiste chinois. Depuis sa création, le PCC a abattu un travail sans précédents avec des sacrifices énormes pour sauver la nation chinoise. Maintenant, il conduit 1.4 milliard de chinois dans la réalisation ses objectifs de développement l’un après l’autre. En 100 ans, nous avons réussi à édifier une société de moyenne aisance complète, permettant à 800 millions de chinois de sortir totalement et définitivement de la pauvreté absolue. La Chine a réussi à trouver sa propre voie de développement, et le miracle de développement en Chine montre au monde entier, surtout aux pays en développement et aux pays africains qu’il est tout à fait possible pour un pays, auparavant oppressé et sous-développé, de se redresser avec la souveraineté, la dignité, l’indépendance et la satisfaction de son peuple. Tout récemment, dans son Discours sur la Situation de la Nation, le Premier Ministre burkinabè S.E.M. Christophe Joseph Marie Dabiré a souligné que l’un des principaux objectifs du gouvernement burkinabè pour les cinq prochaines années est la réduction de la pauvreté. La Chine a la volonté, l’expérience et la capacité d’aider le Burkina Faso à réaliser cet objectif et remporter la victoire sur la pauvreté. Dans le domaine des ressources humaines, plus de 800 professionnels issus de différents domaines se sont rendus en Chine pour des formation ou séminaires. Une centaine d’étudiants burkinabè ont reçu la bourse chinoise pour poursuivre leurs études en Chine.  Cela est de nature à mettre à la disposition du Burkina Faso des hommes et des femmes pétris de savoirs et de savoir-faire capables d’assurer la relève dans le processus de développement du pays. Dans le contexte actuel marqué par la pandémie de la Covid-19, nous explorons de nouvelles voies avec Internet pour poursuivre la coopération en la matière et nous prévoyons de mettre en place cette année plus de 20 séminaires en ligne au profit de 500 professionnels de divers domaines.

 

Chers amis,

Plus la Chine se développe, plus la force en faveur de la paix et de la justice dans le monde sera puissant, et plus elle sera capable de soutenir les efforts de développement commun en Afrique.  Lors de la présidence chinoise au Conseil de sécurité de l’ONU durant ce mois de mai, le Conseiller d’État et Ministre des Affaires étrangères chinois S.E.M. WANG Yi a affirmé en pleine séance du conseil qu’en tant que frère, ami et partenaire, la Chine défendra toujours les intérêts des pays africains. Elle n’hésitera pas à entreprendre toutes actions utiles au profit des peuples africains. Lors de la célébration hier de la Journée de l’Afrique, il a réaffirmé que le renforcement de l'unité et de la coopération avec les pays africains constitue la priorité constante de la diplomatie chinoise. La Chine et l'Afrique se battent côte à côte dans la grande lutte pour l'indépendance nationale et la sauvegarde de la dignité nationale, tout en se soutenant l'une l'autre sur les questions d'intérêts clés et les préoccupations majeures de chacune. En circonstances épidémique et économique du monde actuel, nous appelons la communauté internationale à accroître ses investissements et ses soutiens à l’endroit de l’Afrique en général et du Burkina Faso en particulier. Les efforts doivent converger vers le Burkina Faso pour aider le pays à se relever le plus tôt possible des effets négatifs de la pandémie de la Covid-19 et renouer avec son élan de croissance.

 

Chers amis,

A l’occasion de ce troisième anniversaire, au nom de la partie chinoise et de toute l’équipe de l’Ambassade, je voudrais exprimer mes sincères remerciements à tous ceux qui, de différents milieux, s’attachent et soutiennent au développement des relations sino-burkinabè. La coopération a déjà démarré avec un bon début. La confiance politique mutuelle entre les deux parties s’est renforcée. Les fruits de la coopération se sont multipliés et l’amitié entre les deux peuples s’est approfondie. Mais avec cette énorme perspective de coopération en avant, nous avons encore un long chemin à parcourir et nous devons continuer à nous battre afin de la faire porter davantage de fruits à nos peuples. Nous sommes à l’entame de la quatrième année de coopération et nos deux pays sont entrés respectivement dans une nouvelle phase de développement, allant de 2021 à 2025. Je suis fermement convaincu que, avec l’approfondissement continu de la coopération sino-burkinabè, nous allons ouvrir une période d’or de la nouvelle ère pour le développement de nos deux pays et pour le bonheur de nos deux peuples.

Merci !

推荐给朋友:   
全文打印       打印文字稿

中华人民共和国驻布基纳法索大使馆 版权所有